2 mars 2013

Ne me touche pas - Insaisissable #1 par Tahereh Mafi - Critique et Avis


Titre: Insaisissable Tome 1: Ne me touche pas
Titre VO: Shatter Me
Auteur: Tahereh Mafi
Genre: Paranormal / Romance / Dystopie
Date de Parution VO: 15 Novembre 2011
Date de parution VF: 4 Octobre 2012
Lu en: Français
Édition: Michel Lafon
Note: 4,75/5
Description: « Ne me touche pas », je lui murmure.
Je mens mais ne lui dis pas.
J’aimerais qu’il me touche mais ne lui dirai jamais.
Des choses arrivent quand on me touche.
Des choses étranges. De mauvaises choses. Des choses mortelles.

Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse à cause d’un accident. Un crime. 264 jours sans parler, ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle ? Pourquoi lui pose-t-il tant de questions ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ?
Le monde de Juliette est régi par un organisme tout-puissant, le Rétablissement. Il contrôle l’accès à la nourriture, à l’eau et n’hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Avide de pouvoir absolu, le fils du leader, Warner, contrôle sa propre armée et son propre territoire. Mais ce qu’il désire par-dessus tout, c’est Juliette.
Avant d’en faire sa captive, il l’a observée en cachette pendant des années. La malédiction de Juliette est pour lui une force, une arme inestimable.
Mais cette dernière n’a pas l’intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours…





J'ai ÉNORMÉMENT aimé ce livre.

Tout d'abord, j'ai été très étonnée par le style de l'auteur. L'écriture de Tahereh Mafi est juste magique, originale, unique. Ça déborde de figures de style rafraîchissantes - métaphores, personnifications, allégories ... - C'est super poétique.
Le titre VO porte vraiment bien son nom, vu le champ lexical fréquemment employé par Tahereh Mafi.

Juliette est enfermée dans un asile suite a un accident - que la société fait passer pour crime. Son corps est un poison mortel pour les autres. Alors qu'elle n'a parlé - ni touché - personne depuis 264 jours, elle doit partager sa cellule un garçon - LE GARÇON - Adam.

Avant son arrivée, on peut sentir qu'elle est affectée par le fait de ne pouvoir toucher d'autres êtres. Mais lorsqu'il arrive, son interrogation devient une envie, puis un besoin. L'auteur a un véritable DON pour nous faire ressentir la frustration et le besoin de Juliette. Juliette se demande souvent si elle est folle - je me suis aussi posée la question - s'interdisant parfois de penser à certaines choses. (Ouais, certains textes sont barrés, et ça rajoute un truc en plus!)

Est ce qu'elle a un don, ou une malédiction? Comment doit-elle se servir de ça? De quelle façon?

Juliette est très réfléchie, se pose beaucoup de questions. Elle se donne le bénéfice du doute, admet son penchant pour la facilité, mais elle revient toujours à elle-même, à ce qu'elle veut être, en dépit de ce que la société pense d'elle, en dépit de ce que le pouvoir veut faire d'elle. Elle est forte, crois en elle, malgré le fait que ce soit une fille fracassée. Je pense qu'au fond, si elle n'abandonne pas, c'est grâce à la présence d'Adam, qui lui rappelle qui elle est, lui rappelle de quel côté elle doit être, rien que par l'amour qu'elle ressent pour lui.
Adam est just exceptionnel. Il croit en Juliette plus qu'elle même, et je trouve ça fascinant, il n'abandonne pas, il est têtu, tellement il croit en elle, tellement il est attaché. J'ai été fascinée par son histoire avant Juliette, avec Juliette, après Juliette, tout, tout, tout. Il a une force de caractère énorme, un cœur énorme. Enfin, surtout avec Juliette, et son petit frère.
J'ai remarqué, dans ce livre, que j'ai tendance à adorer la naïveté et la douceur des "petits frères" dans les livres. Et là encore ça n'a pas manqué, James est adorable. J'aurais aimé plus de moments avec ce petit, je sens qu'il a un potentiel énorme. J'espère que je découvrirais ça dans les tomes suivants.

Mais pour en revenir au couple Juliette - Adam, je suis une admiratrice de ce couple super puissant. Ils me font légèrement penser à Mara et Noah, de The Unbecoming of Mara Dyer, par la force de leur "couple".

Concernant Warner - le méchant -, je n'ai pas réussi à le détester, parce qu'il n'est pas totalement détestable, dans sa douceur envers Juliette. En revanche, dans ses objectifs, il l'est. C'est plutôt contradictoire. Encore une fois, l'auteur a joué avec son écriture, histoire de nous faire perdre les pédales, c'est fascinant.

- Quand je serais grande, je serais Tahereh Mafi -

Le côté dystopie - l'extérieur de l'asile - m'a un peu fait penser à l'ambiance de Legend, de Marie Lu. Hormis le décor, ça s'arrête là, ce livre a un style, une histoire à part entière.
Les différents personnages qu'on rencontre ont tous une version différente de ce qu'est devenu l'environnement, et donc de son impact sur la société. Mais celle-ci a l'air vraiment détruite - par quoi? Je suppose qu'on le découvrira dans les tomes suivants, j'ai hâte de savoir.

Un petit détour par les couvertures: je trouve la couverture de Shatter Me vraiment magnifique, c'est dommage qu'ils ne l'aient pas utilisée pour la VF - elle n'a pas vraiment de rapport, mais bon elle est belle quand même!

Si j'ai enlevé un quart de point à la note, c'est simplement que la fin n'est pas d'un suspense intenable. Et j'aurais aimé que ce suspense me pousse à lire la suite en anglais, là, tout de suite, maintenant!

Conclusion: je ne peux que recommander ce superbe livre.
J'ai super hâte de lire le deuxième tome - Ne m'échappe pas ou Unravel Me. J'hésite donc à attendre avril pour le lire en français, ou à le lire en anglais.
En attendant, je lirais Destroy Me, une petite nouvelle du point de vue de Warner ;)

Une petite bande d'annonce, histoire de se mettre dans le mouv':



Des citations qui m'ont touchées - pas toutes, ou je réécris le livre entier.


« Les gouttes de pluie, c’est la seule chose qui me rappelle que les nuages ont un cœur qui palpite. Comme moi. »

« Parfois, j’aimerais ne pas avoir besoin de dormir. Parfois, je me dis que si je reste très, très tranquille, si je ne bouge plus du tout, les choses vont s’arranger. Je pense que si je me fige, je peux figer la douleur. »

« Juliette, me chuchote-t-il comme je réalise qu’il est tout près de moi et m’étonne de ne pas m’être déjà évaporée dans le néant. Toi et moi, on a toujours fait front contre le monde entier, dit-il. Ça a toujours été comme ça. »

« Je me penche vers son oreille :
– Touche-moi.
Et il craque.
J’ai le visage entre ses mains, mes lèvres sur ses lèvres, il m’embrasse, je suis son oxygène qu’il meurt d’envie de respirer. Son corps est presque au-dessus du mien, une main dans mes cheveux, l’autre se promenant sur ma silhouette, se glissant sous mon genou pour m’attirer contre lui, encore plus près, plus haut, plus fort. Il couvre ma gorge de baisers, et je suis transportée, parcourue d’étincelles de délice, sur le point de m’enflammer à chaque instant. Je veux plonger en lui, le découvrir avec mes cinq sens, me noyer dans les vagues miraculeuses de mon existence. »


Chronique du tome 2 d'Insaisissable - Ne m'échappe pas
Chronique du tome 3 d'Insaisissable - Ne m'abandonne pas

3 commentaires:

  1. Je l'ai dans ma PAL, ta chronique me donne encore plus envie de lire le livre!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahh c'est génial ;D
      C'est vraiment un livre superbe, j'ai hâte de savoir ce que tu en penses!

      Supprimer
  2. Ce livre est merveilleux, entremêlant avec brillance Romance et Mystère il saura vous faire rêver. Il faut également savoir que si ce roman brille c'est bien grâce au talent inconditionnel de Tahereh Mafi qui manie avec brillance l'art de l'écriture en nous livrant sur papier une douce plume poétique. En un mot: un livre à lire absolument pour tous les fans de romance!
    Sonia

    RépondreSupprimer

Merci! ♡