29 mai 2013

Le baiser des Sirènes - Attirance #1 par Anne Greenwood Brown - Critique et Avis





Titre: Attirance #1 - Le Baiser des sirènes
Titre VO: Lies Beneath #1
Auteur: Anne Greenwood Brown
Genre: Fantasy: Sirènes / Romance
Date de parution VF: 3 Avril 2013
Lu en: Français
Édition: Milan Macadam
Note: 7/10
Description: Calder White vit dans les eaux sombres du lac supérieur. Il est le seul mâle d’une fratrie de sirènes. Pour survivre, les sirènes n’ont d’autre choix que de se nourrir d’énergie vitale humaine, donc de tuer. Mais Calder est convaincu qu’une autre manière de survivre est possible. Il veut arrêter de tuer et se « sevrer ». Il va faire la rencontre de Lily, une humaine, et il va devoir faire un choix cornélien entre cet amour naissant et le clan de sa famille de sirènes...

Cette série aborde le mythe des sirènes sous un aspect bien moins sympathique que Walt Disney. Ce sont des vampires aquatiques proches des sirènes de l’Odyssée. Une lecture très rythmée et riche en rebondissements !



Attirance - Le Baiser des Sirènes était une première pour moi: Ma première fois avec une sirène. Ou plutôt avec un triton. *Bizarre*



ATTENTION! Sirène méchante.

Si vous pensez revivre à travers ce roman l'histoire d'Ariel et de son prince avec des jambes - c'est quoi son nom? - vous vous trompez! Si vous voulez revivre à travers ce roman l'histoire d'Ariel et son prince jambeux - On appelle ça un néologisme - allez vous coucher tout de suite.
Parce que ce roman, mesd'moiselles, c'est pas POUR LES ENFANTS!

Une sirène selon Anne Greenwood Brown, c'est cruel: elle séduit pour vous attirer - et sans chanter -, elle vous hypnotise pour mieux vous contrôler, et elle vous noie pour mieux absorber vos émotions!
Et elle parle par télépathie avec des ondes radio.
Et elle produit de l'électricité comme les anguilles.
Une sirène vit aussi hors de l'eau, avec des jambes, après une transformation super violente et douloureuse à en faire pâlir un loup-garou. Mais attention! Sans eau, une sirène se dessèche telle une feuille sur le point de devenir des confettis végétaux.

Alors prenez garde aux sirènes, en mer comme dans les lacs!

Attirance est écrit exclusivement selon le point de vue de Calder White, un triton né humain, revigoré après une noyade, évidemment beau gosse - mais on s'en doutait, pas vrai? Calder fait partie d'une fraterie de quatre sirènes: trois filles - Maris, Pavati et Tallulah - et d'un unique mâle - Calder, rêvant de défaire ce lien qui le lie à ses soeurs.

Alors j'admets, je plaide coupable, j'ai eu dû mal à accrocher au début. J'ai dû lire 50 pages en 2 heures, pour dire... Mais après avoir bien compris l'environnement de Monsieur Sirène, capté sa façon de vivre, ses pouvoirs, son côté un peu "Docteur Jekyll and Monsieur Hyde", ça coule de source.

Pourquoi cette note?

C'est un prénom bizarre, Calder, non?

À la base Calder montre un côté un peu cruel, mais dans sa nature, forcément - noyer les humains pour se nourrir, et un côté gentil - ne pas noyer les humains, et ne pas se nourrir. L'abstinence, en gros. Un côté un peu cruel: venger la mort de sa mère, un côté gentil: "mais ce n'est pas sa fauuuute!"

Ma première déception était que le côté bad boy de Monsieur Sirène n'ait pas été assez exploité à mon goût. Il est un peu mou comme garçon, et plutôt distrait concernant le secret qu'il doit cacher - comprenez celui d'être une belle sirène noyeuse d'humains.

Lily, la fille banale supra courageuse qui aime les poèmes, m'a rendue un peu confuse par son caractère contradictoire:
Elle est à la fois influençable par les histoires surnaturelles racontées par un jeune homme un peu relou qu'elle connaît depuis peu ; et à la fois non-influençable, comme la décrit Calder. Même un peu bornée, je dirais.

La relation Calder / Lily est ultra prévisible: vu, revu, rerevu, Monsieur Sirène tombe amoureux de sa proie. MAIS, étant donné la quantité de livres, d'histoires, d'intrigues sur Terre - où ailleurs, qui sait? Poke La 5è Vague! - les histoires d'amour se ressemblent toutes plus ou moins, et le seul moyen d'y remédier serait d'arrêter d'écrire des romances, et OH! MALHEUR voulez-vous notre mort??? Alors bon, arrêtons de blâmer les histoires qui se ressemblent.

Oui, mais quand même, j'ai mis la moyenne. Veuillez le remarquer, s'il vous plait.

Non, ce n'est pas un coup de coeur. Oui, il y a des déceptions. Forcément, nous sommes des Hommes, donc par défaut, l'Homme n'est jamais totalement satisfait. Mais est-ce que c'en est un mauvais livre pour autant. Non. Non pas du tout.

L'intrigue initiale est rapidement abordé, pas de bla-bla pour rien, on va droit au but. Pas d'attente de plus de 100 pages avant de rencontrer le souci en lui-même, c'est direct, emballé, c'est pesé.

Le roman est saupoudré de piments, de remises en questions, de papillons dans le ventre, de choix, de garces, et de poèmes. Le roman est léger - au sens figuré, quoique au sens propre aussi - facile, et se lit plutôt rapidement, malgré un vocabulaire parfois... poissonneux. Les émotions sont super bien décrites et abordées, toujours poétiques à mon goût.

Les 100 dernières pages sont les plus passionnantes selon moi. Révélation, action, trahison et suspense, un mélange savoureux.

Le roman se termine sur un cliffhanger plutôt doux. J'ai hâte d'en savoir plus, mais je n'en meurs pas d'envie. En revanche je trouve la couverture du tome 2 - "L'écume des mensonges" - plutôt SUPERBE, bien mieux que la première! Regardez la première de près, vous verrez que sa queue ressemble à une robe rouge, et qu'elle n'a pas seins. C'est la VO, mais étant donné que la VF a gardé la couverture VO du premier tome, je suppose que ce sera pareil :)

Extrait:

- Est ce que tu me suis?
- J'étais là avant toi.
- Tu savais très bien que j'avais postulé ici.
- Est-ce qu'il ne t'est jamais venu à l'idée que je travaillais peut-être déjà là quand tu me l'as dit? rétorquai-je sans me démonter.
Elle s'arrêta une seconde, considérant cette possibilité, hésitante entre embarras et doute persistant.
- C'est le cas?
- Non.
Elle soupira et roula des yeux. Son expression irrité me fit sourire mais toute cette histoire devenait agaçante. Elle était censée se montrer malléable, influençable. Une prise facile. Voilà le scénario normal. Je ne te laisserai pas échouer, Calder.
Lily me fusilla du regard.
- Donc c'est bien ça. Tu me suis.
- Oui, je te suis, reconnus-je.


14 commentaires:

  1. Je n'ai pas aimé Lily...J'ai préféré Calder mais c'est vrai qu'en y repensant Monsieur est mou...J'ai bien aimé ses soeurs, oui elles sont cruelles et j'adore! (*sadique* mdr)! Dommage que l'intrigue ne soit pas sur elle...Mais sinon pour une première fois, j'ai bien aimé!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOL Sadique, oui c'est le cas de le dire là!! :P Un spin-off sur une des soeurs (restantes), qui sait? ;)
      C'était sympa oui, j'approuve!! :D

      Supprimer
  2. J'ai quand même hâte de le continuer malgré le fait que tu sois un peu mitigé dans ton avis '.' En fait j'ai peur de me focaliser sur l'histoire d'amour prévisible...
    Et le prince avec des jambes dans la petite sirène je crois qu'il s'appelle Eric >.<

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Où est-ce que tu en es? Honnêtement, continue, la fin est vraiment super :)
      Ah ouiii Eric! Merci ;)

      Supprimer
  3. Malgré ton avis j'ai hâte de le commencer ! Maintenant on verra si j'accroche ou pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le déconseille pas en tout cas :) J'espère que tu aimeras, il est pas mal ;) xx

      Supprimer
  4. Je pense que ton avis rejoint pas mal le mien, c'était sympa, sans plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je viens de voir ça! Il y a pas mal de points en commun sur lesquels c'était pas sensas'

      Supprimer
  5. Il me fait très très envie ! Bon j'imagine qu'il a des défauts maiiiiis je le lirais :)
    Bisous ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne le rend pas médiocre, il est vraiment sympa! En tout cas, faut pas passer à côté ;)

      xx :D

      Supprimer
  6. Je n'avais jamais lu une de tes chroniques et je dois dire que c'est spontané et non stéréotypé j'aime beaucoup. Attirance n'a pas l'air d'être une méga lecture suite à ta chronique (ou bourré de scènes type) Mais l'univers m'intrigue alors qui sait, je me laisserais peut être tenter. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)
      En vérité, je m'attendais à une lecture qui sort ENTIÈREMENT du commun, étant donné le thème des sirènes qui reste un thème assez rare. Honnêtement, le contexte reste bien à lui, et est magnifique.
      Mais les caractères des deux protagonistes étaient à mon goût pas assez travaillés, et parfois contradictoires.

      Hormis ce point là sur lequel je mise toujours beaucoup, l'univers est fantastique, et la lecture est très agréable et prenante. Alors j'espère que tu te laisseras quand même tenter, parce que ça vaut le coup ;)

      xx

      Supprimer
  7. J'ai le même avis que toi. Je trouvais les relations pas trop fouillées un peu eu surface. Je trouve que c'est un peu le problème de la Young Adult en général. Je suis quand même pas mal déçue :'(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai. Puis c'est d'autant plus dommage que ce soit peu travaillé étant donné qu'il s'agit d'un sujet peu commun. J'ai été déçue de trouver du déjà vu, alors que le sujet principal sortait de l'ordinaire.

      *te donne un mouch-mouch'*

      Supprimer

Merci! ♡