11 mai 2013

Grisha #1 - Les Orphelins du Royaume par Leigh Bardugo - Critique et Avis





Titre: Grisha #1 - Les Orphelins du Royaume
Titre VO: The Grisha #1 - Shadow and Bone
Auteur: Leigh Bardugo
Genre: Fantasy / Romance / Magie
Date de parution VF: 8 mars 2013
Lu en: Français
Édition: Castelmore
Note: 9,5/10
Description: Le royaume de la Ravka est maudit depuis des millénaires. Son destin repose désormais sur les épaules d'une orpheline.

Alina a été recrutée par l'Armée pour accompagner les Grisha, de puissants magiciens qui luttent contre le brouillard maléfique qui déchire le pays. Quand son ami d'enfance frôle la mort lors d'un raid, Alina doit affronter ses peurs et sa destinée... Le monde des Grisha est dangereux et les pièges nombreux.
À qui Alina pourra-t-elle accorder sa confiance, alors que la seule personne sur laquelle elle pouvait compter n'est plus en mesure de l'aider?






Je pense bien avoir trouvé un livre coup de coeur à nouveau. C'est un peu bizarre parce que dès sa sortie, ce livre m'a attiré, sans que je sache de quoi il parle, ni même pourquoi. La faute à la couverture VO, qui n'est pas sensas', honnêtement. Donc impossible d'expliquer cette attirance. D'autant plus que l'aspect un peu russe ne m'emballe pas plus que ça. Voire me repousse un peu. Non pas à cause du russe en lui même, mais à cause du 5/20 que je me suis pris l'année dernière en russe. Hormis ce petit détail, j'avoue que j'ai toujours trouvé la Russie et ses châteaux magnifiques, qui n'ont rien a envier à Disneyland.


Quel est ce pays?? Projecteur sur le contexte

Dooonc, le contexte de Grisha ne se passe pas réellement en Russie, c'est plutôt un pays inconnu, peuplé de gens en fourrure, de soldats, et de magiciens. Ça fait un peu penser à l'environnement de Games Of Throne.
Le saviez-vous donc? Le créateur du langage de Game Of Thrones - David Peterson - a aidé l'auteur pour les mots un peu zarbis *fin du moment culturel*
La pays est divisé par la Nappe - un brouillard tellement... brouillardeux... et ténébreux qu'il est impossible de voir à travers. D'autant plus qu'il regorge de volcras - bêtes vraiment méchantes affamées de chair humain, prêtes à te bouffer et tout *frisson*. Évidemment, ce brouillard occupe un énorme rôle dans le livre, qui est plutôt sombre dans son ensemble. L'histoire se passe également dans un palais royal qui m'a ébloui. La description est tout le temps superbe, j'ai adoré l'ambiance tant sombre que qu'éclatant.
Au début, j'étais un peu perdu sur la géographie de ce monde, puis avec quelques recherches pas très approfondie sur le site de l'auteur, j'ai trouvé cette carte, très utile pour comprendre un peu, ou pour tenter d'explorer ce monde - n'oubliez pas de m'envoyer une carte postale.

Autre chose, il y a des mots bizarres parfois, probablement inventé. Mais ne vous laissez pas emporter par ça, la compréhension vient au fur et à mesure.



Cliquez dessus pour l'agrandir

Alina

Alina est l'héroïne de l'histoire. À la base cartographe, elle s'aperçoit être une Grisha - donc une magicienne - mais aussi être la solution au gros problème de son pays - comprenez par là la solution à la Nappe. Cependant, ce pouvoir va l'éloigner de son meilleur ami, et elle va devoir apprendre à vivre sans celui qui l'a accompagné tout au long de sa vie.
Alina est une fille plutôt faible physiquement. J'ai trouvé que sa force résidait dans son mental. Elle a une certaine façon de parler et une certain répartie qui déchire. Mais c'est pas une répartie énervante, un peu cruche. C'est le genre de répartie qui vous fait rire comme une conne, qui provoque le regard étonné des personnes autour de vous. Facile de deviner leurs pensées: C'est qui cette tarée?

Je ne parle pas de ces sentiments. Je ne vous dirais pas qui elle aime, qui elle n'aime pas, parce que je pense que ce pourrait être considéré comme un spoiler, et non non non pas de ça ici. Ou presque.

Mal versus le Darkling

Mal est le meilleur ami d'Alina, avec qui elle a grandit. Il n'est pas très complexe en soi, mais l'histoire l'a rendu complexe. J'aurais vraiment adoré lire ce livre sous son point de vue, savoir ce qu'il a vécu, et comment il l'a vécu. J'aurais aimé savoir toutes ses pensées sur toutes les situations.

Le Darkling est un grisha super puissant, auquel Alina va avoir affaire. J'ai été déçue par lui parce que j'avais beaucoup misé sur lui - 10 euros. Avec moi-même. Et ses projets. Mais je continue à miser sur lui pour la suite.

Je ne peux pas en dire sans spoiler. Et c'est frustrant... Sauf si...

Alina de puis elle et se retrouve du . Et ils . Alors je me suis dit puis après et elle a puis ils et est et finalement est bien . *soupire*

Je me sens mieux.

Il y a les autres aussi.

Il y a pas mal de personnages de qui je pourrais parler. Peut-être un peu trop. Donc pour raccourcir un peu... J'ai adoré - notamment Genya - et détesté - notamment Zoya - des personnages.

Pour terminer

Pour finir, je parlerais d'abord de l'action, qui arrive plutôt assez vite, et de façon régulière. Il y a des moments plus calmes, d'autres plus actifs, énergiques... Il y a un bon équilibre.
J'ai énormément adoré l'ambiance dans sa globalité, l'organisation de la société, les codes couleurs, l'aspect royal et l'aspect nature. Je pense que je suis bizarre fascinée, j'ai un genre de truc dans le ventre que je n'avais pas ressentie depuis Hush, Hush... Je pense que, sans raison explicable, c'est un peu comme ça dans mon corps:


Deux dernières choses: je recommande le site de l'auteur que j'ai beaucoup aimé. Il y a même des recettes et tout... Eeet... Team Darkling.

Extrait:

Toi, tu m’as manqué toutes les heures. Le pire, c’est que ça m’a pris par surprise. Je me surprenais parfois à marcher vers la Tente des Documents sans aucune raison, par habitude, parce que j’avais vu quelque chose que je voulais te raconter, ou juste pour entendre ta voix. Alors je me souvenais que tu n’étais plus là, et chaque fois, chaque fois, cela me coupait le souffle. J’ai risqué ma vie pour toi. J’ai traversé la moitié de la Ravka pour toi, et je serais prêt à le refaire encore et encore rien que pour être avec toi, rien que pour mourir de faim et de froid avec toi et pour t’entendre maudire ce fromage tous les jours. Alors ne me dis pas que ta place n’est pas avec moi, ajouta-t-il d’un ton féroce.

14 commentaires:

  1. Oh je n'avais pas vu le site internet je vais peut être le rajouter dans mon article si ça ne te gêne pas ! :)

    En tout cas j'ai appris pleins de choses culturelles grâce à toi hihi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas de souci. Ravie d'avoir été utile :D xx

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL hihi, je vais le lire bientôt :D

    RépondreSupprimer
  3. Il va définitivement atterrir dans ma wishlist celui-là, tu m'as convaincue ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial!!!! Excellentissime! Vivement que tu le lises, je veux ton avis!! xx

      Supprimer
  4. Il est dans ma PAL. Je devrais l'en sortir bientôt.

    RépondreSupprimer
  5. Mais VOILA. Je savais que je n'aurais pas dû lire ta chronique T.T Je n'ai plus qu'à prier pour qu'ils l'aient, à la bibliothèque. Sinon.... 3:)

    RépondreSupprimer
  6. LA VOICI LA COUPABLE ! THE chronique qui m'a fait découvrir ton blog, et qui m'a complètement obsédée ensuite, jusqu'à ce que je tienne enfin ( c'est à dire 3 heures après être tombée sur ta chroniques ) Grisha entre mes mains. Je l'ai dévoré et ai adoré du début à la fin. C'est du tonnerre cette lecture, et c'est grâce à toi si je l'ai lu.
    J'ai saisi l'idée de ta phrase censurée et je crois que j'ai ressentis la même chose que toi.
    Team Darkling ; )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HAAA JE SUIS RAVIE de t'avoir poussée à découvrir un livre merveilleux qu'en plus tu as adoré.
      TEAM DARKLING FOREVER AND EVER <3
      Vivement que tu lises le tome 2 :)

      Supprimer
    2. Oui vivement ! Ça me bouffe de ne pas savoir la suite, ni quand elle sort en France ( et la VO me fait trop peur pour que je m'y essaie ). Je suis contente que même avec le tome 2 tu restes team Darkling, ça promet ! Je n'ai pas osé lire ta chronique du deuxième tome pour ne pas me spoiler ( et aussi pour pas que je pète les plombs comme avec cette chronique là ).

      Supprimer

Merci! ♡