29 déc. 2014

Fault Line de Christa Desir - Chronique et Avis






Titre : Fault Line
Auteur: Christa Desir

Édition: Simon and Schuster
Date de parution: 15 octobre 2013

Genre: Realistic Fiction | Contemporain | Romance | Abus

Lu en: Anglais
Note: 9,5/10

Résumé: Ben could date anyone he wants, but he only has eyes for the new girl — sarcastic free-spirit, Ani. Luckily for Ben, Ani wants him too. She’s everything Ben could ever imagine. Everything he could ever want.

But that all changes after the party. The one Ben misses. The one Ani goes to alone.

Now Ani isn’t the girl she used to be, and Ben can’t sort out the truth from the lies. What really happened, and who is to blame?

Ben wants to help her, but she refuses to be helped. The more she pushes Ben away, the more he wonders if there’s anything he can do to save the girl he loves.


Waouh.
Super waouh.

Comment écrire une chronique sur ce roman si poignant ?

Je vais commencer par le début, contrairement à Christa Desir. Parce que Fault Line commence par la fin. Ça gâche tout, me direz-vous ? Loin de là. Au contraire, les conséquences de ce que je ne savais pas encore planait déjà au dessus de mon coeur, et je savais que ce serait un coup de coeur. Un coup de coeur qui fait méga mal.

Ben (le narrateur) et Ani sont des personnages qu'il est impossible de ne pas aimer. Il n'est pas possible de les détester, quand Ani fait preuve d'une franchise hilarante et touchante, et que Ben respire son amour pour elle comme si elle était son oxygène. La relation est tellement naturelle et douce que je me serais bien cognée la tête contre la table si je n'étais pas avide de lire encore plus, et toujours plus. Parce que l'épilogue restait là, comme une épée de damoclès au dessus de ma tête et au dessus de mon livre.

Et soudain, elle tombe.

Je me suis sentie brisée par les conséquences de la fête à laquelle Ani est allée seule, comme elles ont brisé leur vie à tous les deux. Ben fait preuve de tellement de maturité, et il est tellement difficile de juger Ani (parce que sérieusement, qui suis-je, et qui sommes-nous pour juger ses réactions et son comportement? personne), qu'on peut simplement se faire happer et souffrir avec eux, même si ça fini par devenir étouffant et choquant et indignant et ...

... Et tout est tellement bourré de culpabilité et d'auto destruction que je pense bien que Christa Desir m'a détruit avec eux.
Sans parler de cette fin qui ... enfin voila.

En tout cas, c'est un roman que je recommande à 1000% (pour les plus de 17 ans).

Ce que j'ai le moins aimé : La fin trop ouverte à mon goût.
Ce que j'ai le plus aimé : L'intensité du roman et des sentiments de Ben.

P.S. L'auteur offre 50% de l'argent qu'elle reçoit à une association destinée à aider les victimes de viol. C'est pas ultra généreux ?

4 commentaires:

  1. Pow pow pow ! ça claque !! Je le note tout de suite dans un coin, et commence à prier pour une sortie VF également [on ne sait jamais :)].

    RépondreSupprimer
  2. Pfiou, tu le sais l'anglais et moi c'est pas ça mais là, je veux le lire!

    RépondreSupprimer
  3. Arg, tu me donnes vraiment envie! En plus je pense que je pourrais vraiment apprécier les personnages :D

    RépondreSupprimer
  4. Bravo pas. Je veux le lire ! Mais ça tu le sais déjà :p

    RépondreSupprimer

Merci! ♡