14 févr. 2015

A Thousand pieces of you - Firebird #1 de Claudia Gray - Chronique et Avis






Titre : A Thousand pieces of you - Firebird #1
Auteur: Claudia Gray

Édition: Harper Teen
Date de parution: 4 novembre 2014

Genre: Science-Fiction : dimension parallèle | Romance

Lu en: Anglais
Note: 9,75/10

Résumé: Marguerite Caine’s physicist parents are known for their radical scientific achievements. Their most astonishing invention: the Firebird, which allows users to jump into parallel universes, some vastly altered from our own. But when Marguerite’s father is murdered, the killer—her parent’s handsome and enigmatic assistant Paul—escapes into another dimension before the law can touch him.

Marguerite can’t let the man who destroyed her family go free, and she races after Paul through different universes, where their lives entangle in increasingly familiar ways. With each encounter she begins to question Paul’s guilt—and her own heart. Soon she discovers the truth behind her father’s death is more sinister than she ever could have imagined.



I meant it when I said I didn’t believe in love at first sight. It takes time to really, truly fall for someone. Yet I believe in a moment. A moment when you glimpse the truth within someone, and they glimpse the truth within you. In that moment, you don’t belong to yourself any longer, not completely. Part of you belongs to him; part of him belongs to you. After that, you can’t take it back, no matter how much you want to, no matter how hard you try.*

Ha, vous savez, ce livre était vraiment kiffant. J'aurais pu pleurer d'amour, mais vraiment j'évite.

Mais laissez-moi vous expliquer ...

Le roman démarre fort. Très fort. C'est direct. C'est le genre de début qui ne peut que te mettre dans l'histoire.
Un début long d'introduction? Pouah, gardez ça pour vous.

Vraiment.
Très fort.
Chapeau.

Pourtant j'ai eu un peu de mal au début, sur la première cinquantaine de pages.
Justement parce que ça démarre fort, et qu'on a pas forcément l'explication nécessaire à ce début, hormis lors de quelques flashbacks par-ci par-là. On a un zeste d'intrigue, mais sans l'explication nécessaire. Ça parait un peu bordélique, et bancale.

Mais rapidement, tout est remis à sa place, et j'ai enfin compris ce début, et on se rend compte de toute la beauté de l'histoire.

Une fois entrée dans l'histoire au contexte riche et fabuleux et qui donne à rêver, et ... - on se rend compte que les personnages sont banals. Ce qui contraste totalement avec le contexte, qui rend ces personnages banals... pas banals du tout.
J'sais pas vous, mais j'aurais tendance à vouloir dire banaux, mais finalement, ça sonne pire à l'oreille. Pas vrai?

Marguerite est une héroïne très chouette, pas chiante, dévouée pour ses proches. Tous ses proches très scientifiques, qui font un peu penser à The Big Bang Theory au début, mais juste au début. Elle déborde d'amour à tel point que je ne pouvais que l'aimer. Enfin, je n'attendais pas d'amour en retour, mais j'en ai eu un peu quand même. En quelque sorte.

Et elle est entourée de proches ayant tellement d'amour pour elle que j'avais presque envie de pleurer tellement c'était beau. Mais c'était sans compter sur une certaine trahison rapidement remise en question.

Quoique ...
Tout est remis en question constamment du début à la fin. L'intrigue elle-même est remise en question, prend une tournure inattendue, et qui est gentil, qui est méchant, qui est qui et qui Marguerite aime qui?
L'étendu de ses sentiments détruira les vôtres, c'est sûr.
Et ça, ça vous encourage, je le sais.

Je vous avoue qu'il y a un triangle amoureux, qui aura peut-être la particularité de vous déchirer tout doucement en deux au début, mais rapidement, mon coeur a penché pour l'un d'eux, et le vôtre aussi, c'est certain, TRUST IN ME. JUST IN ME. SHUT YOUR EYES. AND TRUST IN ME.

Merci la Russie.

La Russie. Ai-je parlé de la Russie? Cette Russie qui met sur pause l'intrigue pas tout à fait complète et qui change bien vite, pour en mettre une secondaire qui m'a fait fondre comme neige au soleil?

Cette chronique vous semble bordélique. À moi aussi. Mais tout est bordélique dans ma tête et dans mon coeur que j'ai envie de me cogner la tête contre la table jusqu'à ce que le tome 2 sorte et me donne ma dose.

En bref, des voyages dans des dimensions parallèles qui donnent envie de s'y plonger, une Russie romantique qui laisse songeur, des trahisons inattendues (ou presque), et une intrigue qui surprend plus d'une fois, je trouve que ça frôle la perfection. Croyez-moi.

Ce que j'ai le plus aimé : Россия !! (ça veut dire Russie en russe.)
Ce que j'ai le moins aimé : Le début un peu bancale.

* J'étais sincère quand je disais que je ne croyais pas à l'amour au premier regard. Ça prend du temps de vraiment, réellement tomber amoureux de quelqu'un. Mais je crois au moment. Un moment où tu entrevois la vraie personne, et qu'elle entrevois ton vrai toi. À ce moment, tu ne t'appartiens plus, plus complètement. Une partie de toi lui appartient, et une partie de lui t'appartient. Après ça, tu ne peux plus la récupérer, peu importe combien tu en as envie, peu importe les efforts que tu y mets.

7 commentaires:

  1. OK JE VEUX LE LIRRRRREEEEEEEEEEEEE
    Tortureuse que tu es !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ça c'est du Manon tout craché ! Je le veux aussi !

      Supprimer
  2. J'étais sûre que tu allais aimer ce livre. Une intuition, comme ça... :P En même temps, il est tellement bien. Et on est bien d'accord, l'univers russe est de loin le meilleur - même si j'ai aussi beaucoup aimé celui sous l'océan, c'était plutôt original comme idée.
    Par contre, je n'ai pas eu de coup de cœur, parce que je n'ai pas accroché plus que ça aux personnages. Et j'ai trouvé Marguerite bien trop naïve parfois. Mais j'ai tellement adoré l'univers, que ça ne m'a pas plus dérangée que ça au final.

    Bisous petite pastèque ♥

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi, pourquoi ils évoquent encore la Russie ? Je suis en admiration devant ce pays et je... j'en ai marre Manon, je veux encore plus ce roman qu'auparavant (tu viens de mettre en péril ma liste de priorité ! )

    RépondreSupprimer
  4. Ha bah voilà, c'est mort, je vais devoir l'acheter...
    Mais qu'est-ce qu'il a l'air géniaaaal !

    RépondreSupprimer
  5. C'est une chronique superbe ! Elle me convainc de l'ajouter à ma wish pour une prochaine commande !

    RépondreSupprimer
  6. Il faut que je le lise vite.. POURQUOI j'ai tant de LC hein? HEIN? J'aurais pas dû oui je sais :p
    Merci de me l'avoir offert femme de mon coeur <3

    RépondreSupprimer

Merci! ♡