29 juin 2015

Will & Will de John Green et David Levithan - Chronique et Avis



Titre : Will & Will
Auteur: John Green | David Levithan

Édition: Gallimard : Scripto
Date de parution: 21 août 2014

Genre: Contemporain | Realistic Fiction | Romance | LGBT

Lu en: Français
Note: 6/10

Résumé: Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de cœur portent la poisse, tout le temps. Alors dans la vie, autant se faire discret. Son meilleur ami, Tiny Cooper, est à la fois une bénédiction et une vraie plaie : ami fidèle et rayonnant, il est aussi ouvertement gay que corpulent et n'a pas l'habitude de passer inaperçu.
À l'autre bout de ville, un adolescent en pleine déprime assume mal sa différence. Le hasard veut qu'il se nomme lui aussi Will Grayson...






On flashe sur quelqu'un qui ne vous aimera jamais en retour parce qu'il est plus facile de survivre à une déception platonique qu'à une vraie rupture.

Je crois bien que Will & Will est un des romans pour lesquels j'ai le moins de choses à dire. Je vais donc tricoter un peu, pour vous faire plaisir.

Comme vous le savez parfaitement parce que vous avez lu le résumé - ou comme vous allez le découvrir tout de suite, là, maintenant - il existe dans ce roman plusieurs Will Grayson, dont deux qui font office de personnages principaux. Le point de vue est alternatif, tout comme les chapitres écrits par John Green et ceux écrits par David Levithan.

Will Grayson 1 est écrit avec des majuscules en début de phrase, par John Green. Tout le monde pourrait penser "OMG John Green, c'est surement lui qui a écrit le plus mieux du livre".
Nope. Tout comme Flocons d'amour, ce n'est pas lui qui m'a particulièrement éblouie. Son Will Grayson m'a paru ennuyeux et plat, bien que très complexe dans sa façon de vouloir voir les choses, sa façon de vouloir penser, sa façon de voir, sa façon de ressentir. La seule chose qui m'a particulièrement plu chez ce Will Grayson est sa relation avec Tiny, son meilleur ami, une relation d'amitié, tortueuse et difficile, mais pourtant authentique.

Will Grayson 2, écrit en minuscule par David Levithan m'a paru le plus complexe, et donc le plus intéressant. Sa dépression n'est pas lourde comme j'ai pu en lire, mais on sent qu'il n'est pas bien dans sa peau, c'est donc lui qui m'a le plus attendrie.

Les deux Will Grayson ont un point commun, la présence de Tiny dans leur vie, le centre de la trame de l'histoire quand on regarde de loin.

Ce livre, comme tous ceux de John Green - et peut-être ceux de David Levithan, je ne sais pas, je n'en ai pas lu assez de lui pour savoir - regorge de petites vérités qui font réfléchir, et qui font dire "tiens, il a raison, le bougre".

Will & Will est parfait pour une lecture légère et qui ne prend pas trop la tête, mais il ne faut pas s'attendre à être très investi émotionnellement malheureusement.

Ce que j'ai le plus aimé : Les émotions de will grayson 2
Ce que j'ai le moins aimé : La lenteur et le platonisme du roman en général


L'excellente nouvelle de quelqu'un est toujours la mauvaise nouvelle de quelqu'un d'autre.

2 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé ce livre, et je suis d'accord avec toi, le Will de David Levithan est plus intéressant. Je crois que ce qui m'avait plu surtout ce sont les histoires qui finissent pas se rejoindre et le personnage qui les relie entre elles. J'aime toujours quand les personnages prennent la route, même si ce n'est pas un véritable road trip, le fait qu'ils bougent, qu'ils évoluent, et ça aussi dans leur tête. Le road trip est bien souvent une métaphore d'ailleurs !

    RépondreSupprimer

Merci! ♡