2 août 2015

Clockwork Princess - The Infernal Devices #3 de Cassandra Clare - Chronique et Avis


Titre : Clockwork Princess - The Infernal Devices #3
Auteur: Cassandra Clare

Édition: Margaret K. McElderry chez Simon & Schuster
Date de parution: 19 mars 2013

Genre: Fantasy | Paranormal | Romance

Lu en: Anglais
Note: 9,5/10 - coup de coeur

Synopsis: Tessa Gray should be happy - aren't all brides happy?
Yet as she prepares for her wedding, a net of shadows begins to tighten around the Shadowhunters of the London Institute.
A new demon appears, one linked by blood and secrecy to Mortmain, the man who plans to use his army of pitiless automatons, the Infernal Devices, to destroy the Shadowhunters. Mortmain needs only one last item to complete his plan. He needs Tessa. And Jem and Will, the boys who lay equal claim to Tessa's heart, will do anything to save her.






Existe aussi en Français - Le Prince Mécanique

Titre : La Princesse mécanique - The Mortal Instruments : Les origines
Édition : Pocket Jeunesse
Date de parution : 19 mars 2015

Résumé : Tessa devrait être heureuse. N'est-elle pas sur le point de se marier ?

Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se reserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intiment lié au Magistère, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu'un seul élément pour parfaire son armée d'automates sans pitié : Tessa.

Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l'élue de leur coeur...



Sometimes one must choose whether to be kind or honorable. Sometimes one cannot be both.” *

ATTENTION ! POTENTIELS SPOILERS DU TOME 1 ET 2 - CLOCKWORK ANGEL et CLOCKWORK PRINCE - DANS CETTE CHRONIQUE.
Merci de vous les procurer immédiatement.

J'attendais ce tome final avec une grande appréhension. J'ai entendu toutes sortes de réactions à ce tome, passant de la tristesse à la joie. Faudrait savoir quand même.
Alors qu'en serait-il de moi? C'était le plus important, je suis le centre de ma vie après tout. Avec qui Tessa allait-elle finir ? Jem allait-il mourir ? Allait-on trouver un remède à son addiction ? À moins que Will soit aussi menacé ? Qu'allait faire Mortmain à Tessa ?

Toutes ces questions ont des réponses, qu'on les aime ou pas.

Dès le second chapitre, Tessa et les autres entrent dans l'action, qui se calme aussitôt. Mais pensez-vous qu'on profiterait d'un moment de répit pour avoir ces moments intimes tant attendus?
Que nenni !

La frustration et l'attente était tellement horrible que j'aurais bien renoncé à mon innocence pour aller vérifier que tout se termine bien comme je le veux.
Mais je ne l'ai pas fait, rassurez-vous.
Ce dernier tome est particulièrement dur à vivre, allant parfois même jusqu'à la douleur - oui, c'est possible.

Tessa continue d'évoluer et s'avère être aussi forte qu'un de ces Nephilim. Je m'attendais à ce que l'héroïne ait des choix à faire, mais ceux-ci s'imposent d'eux-même - est-ce une qualité ou un défaut, je n'en ai aucune idée. Dans mon cas, ce qui peut passer pour des solutions de facilité m'ont soulagé. (Ou presque)

Will et Jem doivent aussi faire face à leur démons personnels, comme les personnages secondaires, d'une façon totalement différente du tome 2, prouvant la richesse d'imagination de Cassandra Clare, et la richesse de son univers.

Les émotions sont au rendez-vous, les scènes d'actions sont intenses, les romances et la forte amitié entre Will et Jem pourrait faire rougir un caillou, et les retournements de situation pourraient réveiller des morts.

The Infernal Devices est je pense, la trilogie la plus intense et riche que j'ai pu lire jusqu'ici - ex aequo avec Harry Potter, of course, que je suis heureuse d'avoir découvert.
Et ceux qui ne l'ont toujours pas fait devrait s'y mettre.

Ce que j'ai le plus aimé : La richesse du roman et de la trilogie dans sa globalité.
Ce que j'ai le moins aimé : L'épilogue, qui est de trop pour mon propre plaisir totalement personnel

Life is a book and there are a thousand pages I have not yet read.” **


* Parfois, on doit choisir entre être bon ou être honorable. Parfois on ne peut pas être les deux.
** La vie est un livre et il y a un millier de pages que je n'ai pas encore lues.

2 commentaires:

  1. Cette vague de nostalgie qui me submerge en lisant ta chronique... j'ai fini cette trilogie bien trop vite ! Sans regret bien sûr, mais qu'es-ce que j'aimerai être amnésique pour pouvoir revivre cette odyssée émotionnelle qu'est tout particulièrement ce dernier tome. J'ai encore des frissons en repensant à la scène de "la corde parabatai" qui se casse, brrrr ! Et quelle scène géniale quand Tessa... hum, bref la "résolution" pour spoiler personne :P

    Super chronique en tout cas, hâte de lire les prochaines séries de Cassie Clare !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaa si tu trouves la potion pour l'amnésie, je dis oui!!!!
      C'est vrai que ce moment entre Jem et Will m'a beaucoup fait souffrir T.T

      Hâte aussi ;)
      Merci de ton passage <3

      Supprimer

Merci! ♡