27 sept. 2015

Wonder de R.J. Palacio - Chronique et Avis


Titre : Wonder
Auteur: R.J. Palacio

Édition: Pocket Jeunesse
Date de parution: 3 janvier 2013

Genre: Contemporain | Realistic Fiction

Lu en: Français
Note: 10/10 - coup de coeur

Synopsis: « "Je m'appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire."

Né avec une malformation faciale, Auggie n'est jamais allé à l'école. A présent, pour la première fois, il va être envoyé dans un vrai collège... Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux, malgré tout ?

Ne jugez pas
un livre garçon
à sa couverture son apparence






Meilleur qu'il n'est nécessaire. Parce qu'il ne suffit pas d'être bon.

Dans le même genre que Out of my mind de Sharon M. Draper, Wonder fait partie des plus beaux livres du monde. Non pas parce qu'ils nous font voyager, comme Harry Potter, mais parce qu'ils remettent en question la façon qu'on a de voir les choses et dans ce cas, notre vision de l'handicap.
Je ne pense pas à de meilleurs romans pour ouvrir l'esprit d'un lecteur, lui permettre de se remettre en question, de remettre en question la société et la connerie humaine.

August Pullman est atteint du syndrome de Treacher Collins, et si vous vous mettez à sa place, vous pouvez réaliser à quel point sa vie est bien plus compliquée et difficile à vivre que la vôtre.
Ce roman est narré du point de vue d'August, mais également d'autres personnages secondaires : pour voir ce qu'ils voient, ce qu'ils ressentent, et les regrets qu'ils ont, et qu'on pourrait tout aussi bien avoir.

Et pourtant l'auteur n'a pas rendu Wonder difficile à lire : il y a évidemment des moments difficiles, où on peut être saisis de colère ou de tristesse, mais l'humour est là, et ne serait pas possible sans l'auto-dérision étonnante dont fait preuve le personnage principal. L'amitié et la solidarité rendent l'ensemble plus léger et fait largement remonter la commissure de nos bouches. Les scènes s'enchaînent dans de petits chapitres, sans aucune longueur et offrent une grande richesse à l'histoire.

R.J. Palacio a créé un outil capable de changer la façon dont nous voyons les handicapés et les malades, et ne pas saisir l'opportunité d'ouvrir ses yeux et son esprit avec ce roman est réellement dommage.

Ce que j'ai le plus aimé : Le sujet, trop tabou dans notre société, et évidemment August
Ce que j'ai le moins aimé :

Tout le monde mérite une ovation au moins une fois dans sa vie, parce que nous triomphons tous du monde.

4 commentaires:

  1. Il a l'air génial, faut vraiment que je le lise, je veux m'ouvrir l'esprit, moi !
    Très belle chronique ^_^

    RépondreSupprimer
  2. J'avais aimé ce livre MAIS pas incroyablement non plus. Je pense que c'est un livre PARFAIT pour les enfants mais je n'ai pas pu m'empêcher de lui trouver pas mal de défauts... :/
    PASTAPER

    RépondreSupprimer
  3. Gros coup de cœur pour ma part aussi ! Il m'a tellement touchée... ♥

    RépondreSupprimer
  4. Également un coup de cœur pour ma part, très chère. Vous avez un goût sûr en matière de littérature.

    RépondreSupprimer

Merci! ♡