11 nov. 2015

Six of Crows #1 de Leigh Bardugo - Chronique et Avis


Titre : Six of Crows #1
Auteur: Leigh Bardugo

Édition: Henry Holt and Company
Date de parution: 29 septembre 2015

Genre: Fantasy

Lu en: Anglais
Note: 9/10

Synopsis: Ketterdam: a bustling hub of international trade where anything can be had for the right price—and no one knows that better than criminal prodigy Kaz Brekker. Kaz is offered a chance at a deadly heist that could make him rich beyond his wildest dreams. But he can't pull it off alone...

A convict with a thirst for revenge.
A sharpshooter who can't walk away from a wager.
A runaway with a privileged past.
A spy known as the Wraith.
A Heartrender using her magic to survive the slums.
A thief with a gift for unlikely escapes.

Six dangerous outcasts. One impossible heist. Kaz's crew is the only thing that might stand between the world and destruction—if they don't kill each other first.







Men mock the gods until they need them.” *

*Inspire profondément*
Ha !
*Expire*
Que ça fait du bien d'être de retour au pays !

Vous l'aurez compris - ou pas - Six of Crows se déroule dans l'univers de Grisha, histoire de ne pas avoir à quitter ce lieu envoûtant qui m'aura tant manqué pendant plus d'un an. Mais il s'agit pourtant d'une histoire toute nouvelle et bien fraîche, qui ne se déroule pas en Ravka mais à Ketterdam et en Fjerda.

Pourtant, ce point positif peut devenir vite négatif : ce spin-off peut-il être à la hauteur de la première trilogie ? Mes attentes sont-elles trop hautes ?

Le début était difficile, je l'avoue : je ne parvenais pas à m'attacher aux personnages, mon coeur étant toujours avec Alina et le Darkling. Mais peu à peu, la bande des six se dévoile, cachant des pans de personnalités derrière des passés qui arrachent le coeur.

She wouldn't wish love on anyone. It was the guest you welcomed and then couldn't be rid of.” **

Finalement, malgré des préférences irrépressibles, je me suis attachée à chacun des personnages, charmée comme un serpent envoûté par leur mystères, leur soif de vengeance, leurs répliques bien placées, les relations houleuses qu'ils entretiennent les uns avec les autres, la fascination qu'ils suscitent - parlons de Kaz par exemple.
Les flashbacks entrecoupent l'action intense, permettant de lever le brouillard sur les éléments encore flous.

Les grishas et leurs pouvoirs sont toujours présents, mais de façon moindre par rapport à la trilogie Grisha : l'histoire se concentre sur des personnages plus "normaux", et Leigh Bardugo explore des pistes laissées de côté dans sa première trilogie.

Comme prévu, la dernière page est difficile à tourner, mais je suis certaine de ne pas être déçue par le second tome, Crooked Kingdom.

Ce que j'ai le plus aimé : Les personnages et leur relation houleuse.
Ce que j'ai le moins aimé : Le début qui peut être difficile lorsqu'on est encore attaché aux personnages de la trilogie Grisha.

We are all someone's monster.” ***



* Les hommes se moquent des dieux jusqu'à ce qu'ils aient besoin d'eux.
** Elle ne souhaitait l'amour à personne. C'était comme un visiteur que tu accueilles et dont tu ne pouvais plus te débarasser.
*** Nous sommes tous le monstre de quelqu'un.

5 commentaires:

  1. Ca serait bien que je lise la suite de Shadow and Bone un jour x)
    *commentaire inutile*
    *de rien*

    RépondreSupprimer
  2. GRISHAAAAA
    Un jour je le lirais.
    Et je te harcèlerais de commentaires.

    Bisous :P

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas encore lu la trilogie Grisha, mais je n'en vois que du bien. Un jour, certainement!

    RépondreSupprimer

Merci! ♡